[Review] Bulletstorm

Bulletstorm

Après avoir fini le jeu, je vous offre ici une critique du jeu Bulletstorm(Développé par People Can Fly, et Epic Games, Publié par Electronic Arts.) Sorti le 22 Février sur Xbox 360, Windows et PS3.

L’histoire est celle de Greyson Hunt, ex-soldat black-ops, maintenant pirate de l’espace du 26ieme siècle se retrouve par « accident » sur une ancienne planète touristique où les choses semblent avoir mal tourné.

Voyons voir ce que je pense du jeu,

Les points forts :

Les Skillshots : Le point principal du jeu, la raison d’acheter le jeu ou la raison d’avoir entendu parler du jeu sont les skillshots. Le jeu à été médiatisé en nous disant que les « headshots » c’est tellement année 90, maintenant il faut tuer avec du style. Ce que nous propose le jeu, c’est de se débarrasser des hordes d’habitants psychopathes de manières le plus originales les unes que les autres. Les idées peuvent être simple (Acuponcture, envoyer un ennemi sur un cactus Géant), un peu plus difficile à réaliser ( Entrée des artistes : Tirer dans le derrière de l’ennemi) ou alors vraiment complexe ( Jongleur : Envoyer l’ennemi en l’air, tirer dessus deux fois avec le shotgun et l’achever avant qu’il retombe ou au moment qu’il retombe). En plus des huit armes disponibles dans le jeu, Greyson possède aussi un coup de pied de sa botte anti-gravitée qui permet d’envoyer l’ennemi dans le décor et un lasso, qui lui attirera l’ennemi dans les airs, mais vers vous. La clé du succès réside dans la combinaison de plusieurs coups.

L’histoire : Histoire excellente, tout le long du jeu j’ai voulu avancer dans le jeu pour en savoir plus sur l’histoire. Malgré un scénario basique ( Homme trahi veut la mort de celui qui l’a trahi) et un peu prévisible, l’histoire m’a captivé tout le long avec des dialogues entrainants et avec une touche d’humour.

Le lasso : Le lasso est une arme que Greyson trouve dès son arrivée sur la planète déchue. Le principe est simple, tel un lasso il permet au joueur d’attirer vers lui un ennemi distant, une arme sur le sol ou même certaines choses comme des barils explosifs. Probablement l’outil le plus utilisé lors des skillshots, on s’amuse beaucoup en l’utilisant.

La trame sonore : La musique est à son avantage, elle coïncide parfaitement avec ce qui se passe dans l’écran et est vraiment bien faite.
Graphiques : Très beaux, je n’ai vu que de rare bugs et le design de l’environnement est à en couper le souffle.

Les points à améliorer :

Les armes : Si certaines armes sont excellente, deux d’entre elles sont vraiment repoussantes. Je parle bien sûr du sniper (déception) et du minigun (double déception). Le sniper propose de contrôler le balle que l’on tire et si l’idée de base est sympathique, c’est excessivement mal exécuté au point de ne jamais vouloir utiliser le sniper, même dans le moments où c’est important. Le minigun lui, fonctionne par un système de batteries. On ne le trouve qu’a certains endroits dans le jeu et au moment où on le ramasse, les batteries commencent à se vider. Le problème est que lorsqu’on le trouve généralement, il n’y a plus d’ennemis pour le moment, et avec la vitesse de marche en trimbalant cet engin, le temps d’en retrouver et on peut entendre Greyson dire : « Il n’y a plus rien! » Tout en lâchant l’arme. Dommage.

Le multiplayer : Le mode multiplayer n’était visiblement pas le point sur lequel les studios on mis leur énergie. L’absence de Co-op et de jeux multijoueur « PVP » se fait ressentir quand on réalise que le seul mode multijoueur est le mode Anarchy où l’on affronte des hordes d’ennemis tout en étant en équipe. (Ça nous rappelle le mode Horde dans GoW 2)

Le mode Écho : Le jeu nous offre un mode pour jouer dans une map et tuer tous les ennemis en faisant le meilleur score possible. L’idée aurait été bien si ce n’était du fait que les seuls maps disponibles sont des segments de la campagne.

La durée de vie : La campagne à elle-même dure environ 7 à 10 h en mode normal. (Un peu plus long en plus difficile, j’imagine) La re-jouabilité laisse aussi à désirer car en faisant la campagne on peut faire le tour assez aisément. Heureusement, les 8h de campagne que j’ai faite étaient exquis.

Voilà ce qui conclut les points que j’apprécie et que je reproche de Bulletstorm. On espère avoir du contenu téléchargeable prochainement et ayant vu la fin du jeu, définitivement une suite en 2012.

Mon appréciation générale? 18/20

Je vous invite à regarder le vidéo ci-joint, il n’est pas mal du tout.

À propos de Gilberto

Gilberto est le benjamin du groupe. Puisqu'il est un passionné de gaming, il est la référence pour les tests et les nouvelles de l'industrie. Vous pourrez rejoindre Gilberto par courriel à gilberto@geekbecois.com.

Aussi à voir...

Sasha Williams (Sonequa Martin-Green) - The Walking Dead Saison 7 Épisode 15 - Photo: Gene Page/AMC

The Walking Dead Saison 7 Épisode 15: Something They Need

The Walking Dead propose depuis la reprise des épisodes souvent lents, ou amenant peu de …

Qu'en penses-tu ?