[Photo] Bivouac Urbain 2010

Dimanche de la semaine passée, nous sommes montés à Québec pour assister à la derniere journée des festivités du Bivouac Urbain 2010. Évidemment, nous avons stratégiquement choisi cette journée car il y avait au menu: L’ESSAI DES JEUX PAR LE PUBLIC. Donc tôt en ce jour du seigneur, un pèlerinage vers la vieille capitale était prévu, je subtilise en douce la SLR de mon père et direction Québec!

Tout ce que je connaissais de Québec avant, c’est le pont Pierre Laporte (plus safe que le pont de Québec) et le château Frontenac, j’y ai maintenant découvert le boul. Charest où on y trouve les gros buildings de l’industrie du jeu vidéo. Je vous dirais, avant tout, question de sortir totalement du sujet qu’il est à noter que les policières de la ville de Québec sont très charmantes! Je ne sais pas si cela était arrangé avec le gars des vues pour le Bivouac, mais pardonnez moi, rare sont les fois où j’ai vu autant de belles femmes dans l’uniforme de l’agent de la paix pour faire la circulation. C’est maintenant ajouté dans mon livre de culture québécoise que les policières de Québec sont chix.

Retour au sujet, après avoir rapidement enlevé l’idée de me faire mettre les menottes en ce dimanche matin, j’ai eu accès au site avant même l’ouverture grâce à Simon Pronce de Free Candy Games. Ainsi, il m’a amené directement à la zone de création où on pouvait sentir le geek productif à plein nez. J’avais déjà été informé que le thème de cette année était une chanson de Misteur Valaire, mais je ne savais pas encore laquelle. Mais une fois sous la tente, c’était comme si la toune Dan Dan était sur « Repeat » exposant mille, telle une chorale chantant en canon.

Après avoir essayé quelques jeux, on remarquait facilement la différence entre les équipes étudiantes et celles professionnelles, pas nécessairement dans le gameplay, mais plutôt dans la finition et les détails, car effectivement, c’est une équipe étudiante qui a remporté le prix du public [Les supers amis] qui ont opté pour un jeu similaire à Risk.

Avec l’achalandage qui augmentait dans la tente et la température qui montait, j’ai switché pour la Zone d’Exposition où on y trouvait des compagnies comme Ubisoft, Longtail, Frima et Beenox. Beenox qui nous permettait d’essayer en primeur SpiderMan Shattered Dimension créé entièrement à Québec. Ubisoft, qui je crois exposait Prince of Persia pour la Wii, je n’ai pas trop porté attention, j’ai juste pris une photo avec la statut géante du jeu ;).

Dans l’après-midi, en attendant l’annonce des gagnants, nous sommes allés prendre une bière avec Jayson et Jason de Koleo afin de parler des éventuels millions de dollars que nous allons brasser dans le futur ;)! Les gars sont cools et sympathiques, il fallait bien les rencontrer dans le vrai monde et leur montrer nos coups de Kung Fu vietnamiens.

En revenant sur le site, je me suis lancé dans une zone jeu rétro où l’on pouvait replonger dans notre enfance et prendre en main les bonnes vieilles manettes non ergonomiques! Cette zone m’a permis de chasser quelques canard à Duck Hunt avant l’annonce officielle des gagnants.

Dans l’ensemble, c’est incroyable ce que ces équipes ont su accomplir en 36 heures. Mon coup de coeur était un jeu de Xbox Live dont je ne me rappel plus du nom mais que j’ai baptisé Fans Vs Zombies de Team T question de me mettre PopCap à dos. Les membres de Team T, qui dans la vie de tous les jours font des jeux que l’on retrouve dans les appuis têtes dans les avions, ont trouvé la formule gagnante à mon avis, Defense Turret Game + Zombie + Endless + Multiplayer = Moi qui ne veut pas cèder ma manette. Par contre je n’ai pas été le seul pour qui ce jeu fut « mon gagnant dans mon coeur », Team T est arrivé en 2eme place avec un belle grosse mention et fut aussi sélectionné comme étant le jeu préféré de Misteur Valaire.

Le choix du jury par exemple fut décerné à Bubble Head Studios.

Le gagnant pour le court-métrage d’animation était l’équipe Formation en continue du cégep de Limoilou

Pour résumer la journée, le Bivouac était génial, beaucoup plus gros que ce que je m’attendais sérieusement, le set-up était écoeurant, une table en NES, « MALADE » les consoles rétro en ont fait baver plus d’une, les policières de Québec 5 sur 5, les jeux sont incroyables pour le temps alloué et il y a un babyboom de l’industrie du jeu vidéo à Québec!

À propos de Édouard Truong

Édouard est le geek fashionista du groupe. Il est présentement aux études pour un bac. en administration et comble ces soirées en faisant du PR avec les associations étudiantes. Lorsque le temps lui permet, il désamorce des bombes au PS3.

Aussi à voir...

Astroneer : Un jeu d’espace qui est passé sous les radars

Si on pouvait tirer une leçon de l’année 2016, ce serait probablement qu’il ne faut …

Qu'en penses-tu ?