Concours

Orage orange dans le nuage: les ratés de Grooveshark

Amateur de musique, j’en écoute soir et matin dans mes trajets en voiture, au travail pendant une bonne partie de la journée, à la maison, bref, beaucoup de musique dans mes oreilles! Ce qui est fâchant, c’est d’avoir sa collection musicale éparpillée un peu partout. Du téléphone aux ordinateurs multiples, je suis régulièrement confronté au fait que ce que j’ai envie d’écouter se trouve dans un autre appareil. C’est pourquoi l’arrivée des services de gestion musicale «nuagique» fut, pour moi, une solution miracle!

Plutôt, était une solution miracle. Depuis que je suis abonné au service Grooveshark Anywhere, qui permet l’utilisation du service avec mon iPhone et ma Boxee Box (en plus du service gratuit sur le web), je fait face à une décevante liste de problèmes techniques et absurdités.

Ce qui fonctionne

À la base, le service gratuit permet l’écoute illimitée de musique via l’application web (en Flash) agrémentée de publicités discrètes. Ceci fonctionne très bien, une qualité sonore adéquate, aucune interruption d’écoute pour les pubs et on a accès à toute la librairie musicale du système. C’est ce que j’utilise depuis plusieurs années et en suis très satisfait. Voilà pourquoi je n’ai pas hésité lorsque le service fut augmenté d’une application iPhone, permettant l’écoute de toute la librairie musicale en «streaming», et d’une application Boxee Box apportant directement à ma télé tout mon contenu musical préféré.

Ça se corse

Sur l’iPhone, d’abord il faut être déverrouillé car l’application de Grooveshark ne fait pas partie des millions d’applications du iTunes App Store. Pourquoi pas? Plein d’applications offrent déjà le même type de service d’écoute musicale en ligne (Deezer, Last.fm, Pandora) ou de stockage en mémoire de chansons provenant d’internet (Spotify). Alors pourquoi Grooveshark n’a pas accès au App Store? La raison officielle n’est pas mentionnée, mais d’après moi, c’est une combinaison de plusieurs facteurs:

Piètre qualité

Oui je sais, bien des applications disponibles dans le App Store sont mauvaises, mais peu sont aussi mauvaises que Grooveshark l’a été depuis son lancement. Des plantages réguliers, consommation abusive de mémoire, comportements aléatoires de l’interface, boutons et icônes confus, cela me semble fort justifié pour Apple de ne pas approuver cette application. La toute dernière version, sortie mi-octobre, est probablement la première que j’utilises qui ne plante pas continuellement.

Comportement téméraire

Dès le premier rejet par Apple, les dirigeants de Grooveshark ont immédiatement tournés les talons à Apple, et ont placés leur application sur la boutique alternative Cydia. Je comprend que s’ils voulaient absolument rejoindre leur public immédiatement, c’était la seule issue. Par contre, j’ai l’impression que cela n’est pas très apprécié d’Apple, et toute tentative subséquente de faire approuver leur application serait fort probablement refusée, même si l’application remplissait les critères à ce moment. On sait tous que le processeur d’approbation des applications chez Apple est un peu «particulier», mais les envoyer promener n’était peut-être pas la meilleure stratégie.

Absurdités

Bon, je suis déjà «jailbreaké» comme disent les Russes, alors ça ne me dérange pas d’obtenir l’application du magasin alternatif. Un peu agaçant de ne pas être avisé des mises à jours comme le fait automatiquement le App Store, mais je fais avec.

These songs are not the songs you are looking for

Dans Grooveshark, on ajoute notre musique de deux façon fort simple. On peut l’ajouter à «Ma Musique», notre collection d’artistes, albums et chansons, ou on peut simplement «Aimer» une pièce musicale directement quand on l’écoute. Par la suite, on peut re-classer tout ça en «Listes» afin d’en faciliter le tri. Pratique pour se faire des listes du genre «Ménage du dimanche» ou «Exercice», par exemple.

Là où ça devient ridicule, c’est lors de l’écoute. Dans le catalogue «Ma Musique», tout est classé par artiste, album et chanson. Excellent, c’est logique et clair. Le problème, c’est si j’ai une idée folle du genre «J’aimerais écouter l’album In Rainbows de Radiohead.» Désolé, cette action est impossible dans Grooveshark sur iPhone! Je peux écouter tout ce que j’ai de Radiohead en ordre alphabétique, ou une seule chanson. Un album? Non! Encore aujourd’hui, je ne comprend pas comment une application dont le but est d’écouter de la musique ne permet pas d’écouter un album. Le «work-around» est de créer une liste des pièces d’un album. De un, c’est long et difficile. De deux, il faut retourner à l’ordinateur pour le faire! Oups.

Synchronisé, avec … rien

La force des applications connectées à internet est qu’elles sont connectées à internet. Ça peut paraître évident, mais on dirait que les concepteurs de Grooveshark pour BoxeeBox n’y ont pas pensée. Lorsque je démarre l’application sur ma Boxee, mes listes musicales (Ma Musique, mes favoris et les listes) sont téléchargées. Qu’arrive-t-il si j’ajoute de la musique sur mon ordinateur? Ou sur mon téléphone? Rien n’apparaît dans l’application. Même si je quitte et relance l’application, la mise à jour ne se fait pas! Non mais ça prend quoi?? Un petit bouton «Recharger» aurait été une patch que j’aurait accepté. Mais non, rien de ça. Même quitter l’application n’est pas suffisant. Je dois rebooter la Boxee pour avoir une mise à jour! Wow, c’est fort.

Si simple, il faut une formation spéciale

La télécommande de la BoxeeBox est extrêmement simple: d’un côté, des boutons haut-bas-gauche-droite, ok, retour, et play/pause. De l’autre, un clavier utilisé pour les recherches.

Malgré cette simplicité, l’application Grooveshark ne fait jamais exactement ce qu’on désire. Le bouton «retour» est extrêmement dangereux! Parfois, c’est un retour, mais dans certains cas, on abandonne le navire et on quitte tout! Frustrant.

Limite de vitesse

De plus, l’interface est si lente qu’après avoir démarré une pièce musicale, on peut compter jusqu’à 10 secondes avant d’en voir le nom apparaître! Wow! Pourtant la BoxeeBox, même si elle n’est pas une machine de course, n’est pas si lente dans un usage normal. Les autres applications sont généralement d’une vitesse acceptable, alors pourquoi Grooveshark aussi lent?

Verdict

Puisque c’est la seule méthode présentement acceptée au Canada, je ne vois d’autre choix que de continuer d’utiliser Grooveshark malgré ses failles. Dès qu’une alternative se pointe à l’horizon, ouf je me sauve!

Si vous connaissez des alternatives, je suis tout ouïe, et ce n’est pas qu’un mauvais jeux de mots…

À propos de Laurent

Laurent est un passionné de technologie et de gadgets. Il est à l'affut de tout ce qui se passe dans le domaine.

Aussi à voir...

Retour sur le concert Zelda : Twilight Princess, un spectacle magique de l’Orchestre à Vents de Musiques de Films

Le 21 janvier dernier a eu lieu le premier d’une belle série de spectacles pour …

6 commentaires

  1. Perso j’utilise grooveshark aussi pour decouvrir de la musique:
    *sous chrome, avec un plugin du navigateur qui enleve toutes les pubs (question de confort)
    *Sous android, l’application tinyshark est un bon client gratuit pour grooveshark (non officielle, mais disponible sur le market gratuitement)
    *Sous windows, l’application groovedown permet de telecharger la musique de grooveshark, sans DRM

    Mais en mobilite pour avoir MA musique, le mieux reste google music. Tout est gratuit, synchronise entre pc, android, et ibidules ma bibliotheque; et google nous offre nous les jours de la musique gratuite souvent sympa

  2. Perso, je suis sur Rdio qui est excellent même si c’est payant (juste 5$/mois)

  3. TheMutthon, je suis malheureusement fortement en désaccord avec deux de vos propositions.

    Le plugin Chrome qui retire les pubs retire aussi le seul revenu que Grooveshark fait de ces écoutes, ce qui a un impact direct sur leur capacité à payer les artistes.

    L’application Groovedown est encore pire, puisqu’il s’agit carrément de piratage. Encore une fois, les artistes ne sont pas payés pour cette utilisation.

    Pour Google Music, c’est un bon système mais seulement pour la musique qu’on a déjà. Grooveshark permet de partager l’immense collection de tout les utilisateurs en même temps, et s’assure de payer une redevance aux artistes pour l’opération, ce que je trouves très intéressant!

  4. Jonathan Lemonde

    il n’y aura jamais rien d’aussi simple que grooveshark d’un certain sens pour avoir acces a la musique de tout le monde sur internet, mais pour la mienne j’utilise ps3 media server et stream to me. PS3 media server est un serveur upnp qui est compatible avec 99% des machines auxquelles tu pourrais vouloir streamer, et stream to me fais la meme chose pour Ios. La ou ca ne repondra surement pas a tes exigeances, c’est que ce n’est que pour MON contenu, je n’ai aucun acces au contenu du public sur internet. MAIS, qui a besoin de toute la musique du monde quand on a deja 150gb de musique accumulee 😉

  5. Spotify fonctionne au Canada lorsque vous utilisez le plugin Chrome « MediaHint ». Je dis ça comme ça… 😉

Qu'en penses-tu ?