[Opinion] Mon téléphone aux États-Unis: une aubaine à 4915,20$ pour 6 giga-octets

J’ai un iPhone depuis quelques années avec un forfait de données de 6 giga-octets par mois, pour 30$. J’utilise à fond mon appareil, bien ancré dans l’ère technologique moderne. Je suis sur les réseaux sociaux, prends mes courriels de plusieurs comptes, utilises Google Maps pour me trouver un chemin peu importe où je suis, et partage ma connexion internet avec mon portable et celui de ma fille. Tout ça, c’est fantastique. Je trippe, je vis dans le futur, c’est génial!

Planifiant un voyage futur aux États-Unis, je me dit que maintenant que tout le monde a un cellulaire intelligent, que les forfaits de données sont répandus et abordables depuis des années déjà, il doit bien y avoir moyen d’obtenir quelque chose de décent pour un p’tit saut chez nos voisins du sud, non?

Je magasine

J’appelles Rogers, mon fournisseur de cellulaire depuis 10 ans déjà.

  • Un forfait d’itinérance pour voyageurs aux États-Unis? Mais bien sûr monsieur, on a ça. C’est 10$ par mois.
  • Seulement 10$ par mois?
  • Oui… et 0,80$ le méga-octet.

Hein? 80 sous le méga-octet? Donc… 819,20$ le giga-octet? C’est bien ça oui, je ne rêve pas. En guise de comparaison, je me permet de calculer combien me coûterait mes 6 GO (à 30$) en itinérance. 4915,20$! Plus 10$ par mois. Pour 3 mois minimum. Okay. Donc si je comprends bien, quand les petits bits passent de Rogers à AT&T, quelque part entre Montréal et New York je présume, leur valeur gonfle instantanément de 16 384%! Ouf, quel profit. Je devrais réviser les investissements de mes REÉR, et miser dans les bits itinérants, plutôt que des actions d’entreprises.

La représentante du service à la clientèle de Rogers ne peut que s’excuser des « prix ridicules » que son employeur m’impose. Elle m’explique que ce n’est pas la faute de Rogers, mais bien du vilain et méchant AT&T américain. Je m’éclate de rire. Les dirigeants de AT&T et Rogers doivent bien se bidonner, eux aussi. Je les vois à construire ce brillant stratagème.

  • OK faque toi tu charges un prix de fou pour mes clients qui vont sur ton réseau, et moi je charge un prix de débile pour tes clients qui viennent sur mon réseau. La compétition est impossible, la règlementation de nos pays n’a rien à dire car ce sont des voyageurs étrangers!
  • Notre plan est infaillible. Pis si nos clients chialent, on a juste à dire que c’est la faute de l’autre! Ha! Ha! Ha!

Les maudits consommateurs!

Je savais depuis longtemps que les itinérances de cellulaires sont des services exagérément chers, mais à ce point? J’en suis estomaqué. Mais là où ça devient carrément insultant, c’est de voir à quel point on nous prend pour des imbéciles, nous minables consommateurs. Sur le site de Rogers:

Fiou! Une chance que je peux bénéficier du même tarif économique même si je dépasse le bloc alloué, moi qui avait peur que ça me coûte cher.

Je me pose la question, que représente un Méga-Octet? Après-tout, s’il en coûte si cher, ces méga-octets doivent être énormes, n’est-ce pas? Rogers m’aide à comprendre:

CINQ CENT QUATORZE courriels! Ou un-demi courriel d’un  ami qui m’envoie une photo. Ou une facture en PDF.

Pourquoi  calcule-t-on encore la taille des forfaits de données en « nombre de courriels par mois » ? C’est une mesure absurde et dépassée. Oui, il y a 10 ans je pouvais sûrement dire allo à tout le monde en moins d’un méga-octet, mais aujourd’hui, simplement démarrer Twitter consomme probablement la moitié du forfait itinérance…

Compétition ou collusion?

Je parles de Rogers parce que c’est mon fournisseur de service mais n’ayez craintes: les autres ne font pas mieux, hélas!

Voici une petite comparaison. Tout d’abord, les forfaits abordables et raisonnables de Rogers:

3$ le méga-octet au plus cher, 0,80$ au moins cher. Si on utilise une base comparative de 1 Go (qui n’est, après tout, qu’une fraction de mon forfait de données normal), le prix est de 819,20$. Ne pas oublier 10$ par mois en frais, sur 3 mois minimum.

Bell, compétiteur féroce qui coupe les prix:

Comme Rogers, 3$ le méga-octet au plus cher. Si par contre on se lâche lousse avec 100$ en frais, on obtient une aubaine à 0,75$ le Mo. Pour la comparaison à 1 Go, il n’en coûte que 768$!

Que dire de Telus? 10$ par mois, 1$ le Mo, et des « rabais » après 5 Mo. Impossible de savoir quels sont ces rabais, donc le prix de base en comparaison à 1 Go: 1024$ + 10$.

Bref, la même chose partout. L’absurdité de la chose, c’est que peu importe la quantité de données que je consommerais aux États-Unis, il serait plus avantageux d’acheter un téléphone là-bas, l’utiliser, et puis après le donner en cadeau au douanier au retour.

– Quelque chose à déclarer?

– Oui, une couple de gigs. Américains.

Ah, et la page que vous venez de consulter pour lire cet article? 1,5 méga-octets, ou l’équivalent de 771 courriels,  selon Rogers.

À propos de Laurent

Laurent est un passionné de technologie et de gadgets. Il est à l'affut de tout ce qui se passe dans le domaine.

Aussi à voir...

Samsung Galaxy A5

Le nouveau Samsung Galaxy A5 sera disponible dès le 17 mars !

La nouvelle a été annoncée aujourd’hui par Samsung : le nouveau téléphone intelligent Galaxy A5 sera …

7 commentaires

  1. Le meg ou gig est plus chère que l’or en général. En itinérance, c’est 1$ le MB, sur un cell 30$ pour 6GB, en dsl c’est 5$ pour 20GB et sur un serveur c’est 30$ pour 10TB

  2. Bonjour Laurent.

    Je suis Elise de Rogers, je suis régulièrement en contact avec Khoi.

    Concernant les frais d’itinérance, même si je comprends ton sentimet, je dois dire que nous faisons de notre mieux pour offrir les meilleurs prix possibles. Nous négocions de manière agressive avec nos partenaires internationaux et ce, dans un environnement très compétitif.

    Si tu veux, nous pouvons en parler offline – demande à Khoi mon adresse courriel 🙂

  3. Ahaha oui y’a de quoi être en maudit! C’est vraiment n’importe quoi!!

    Mais, toi qui est avec Rogers, Y’a sûrement possibilité pour toi de faire débloquer ton téléphone, et prendre une carte sim aux USA, non? À moins que je sois totalement dépassé et que les iPhones n’utilisent pas de Sim card.. Une carte sim coûte environ 30$ et t’abonner à un forfait là bas, sans contrat, pour une courte durée, ça doit se faire j’en suis certain.

    Il te reste à magasiner le marché américain! 😉 Hahah tu vas avoir du plaisir là aussi, je suis pas mal sûr! héhé.

  4. Et moi qui trouvait que les forfaits canadiens étaient déjà chers par rapport aux forfaits européens …

    Parfois je regrette le temps des stupidphones.

  5. Ça c’est TRÈS bien dit!!!et VRAI ROBELLUS…

    oh the power oh lobby and weak politicians

  6. EN effet, très bon post.

    C’est ridicule surtout considérant que AT&T et Rogers son partenaire. Le coup est le même autant en itinérance que de manière local. C’est abusif.

  7. Il serait emps de faire un peu de ménage !!

Qu'en penses-tu ?