Concours
Windows Phone 8 habillé des couleurs de Rogers.

Nokia Lumia 920 (Rogers): Large et fier de l’être

Nokia a vraiment réussi à se distinguer du peloton mobile grâce à sa lignée de Lumia. Avec ses appareils aux couleurs vives, son dévouement corps et âme pour Windows Phone et ses avancées en imagerie, la finlandaise a réussi à beaucoup faire parler d’elle dans les dernières années. Ces derniers mois, avec le lancement de Windows Phone 8, Nokia avait un as sous la manche: le Lumia 920 et sa caméra PureView. Entre le temps de l’annonce et la disponibilité mondiale, une campagne de marketing aura réussi à polariser la population à propos de cet appareil. Est-il réellement aussi magique que l’on pourrait croire? Sa caméra est-elle un don divin au monde de la photographie mobile? La marmotte verra-t-elle son ombre ce 2 février? Poursuivez la lecture pour savoir tout sur tout.

Fiche technique

Au buffet de Nokia, dans la section Lumia 920, on retrouve tous les plats suivants:

Nokia Lumia 920

  • Écran IPS 4.5 pouces à résolution de 1280 x 768 pixels
    • Densité de pixels: 332 ppi
    • Technologie PureMotion HD+
  • Processeur Qualcomm Snapdragon S4 bicoeur cadencé à 1.5 GHz
  • Caméra PureView de 8.7 mégapixels
    • Stabilisation optique avec objectif flottant
    • Objectif Carl Zeiss 26mm à F2.0
  • Caméra frontale de 1.3 mégapixels
  • 1 Go de RAM
  • 32 Go de stockage interne
  • Connectivité Bluetooth 3.0, WiFi a/b/g/n avec channel bonding, HSPA+, GSM/GPRS/EDGE, WCDMA
  • Recharge sans-fil compatible avec le standard Qi
  • OS: Windows Phone 8
    • Avec Nokia Drive, Nokia Maps et une quantité d’améliorations logiciel signées Nokia

Un bon menu pour appétit ferme. On remarque, à la lecture de cette fiche, que la caméra est réellement en avant plan. Le Lumia 920 est le deuxième appareil à être doté de la technologie PureView, le premier à être doté d’un écran PureMotion HD+ et un des quelques appareils pouvant être utilisés avec des gants, mitaines et autres réchauffe-mains.

Avant d’embarquer dans une émotionnelle analyse de l’appareil, régalons-nous les yeux avec l’ultra renommée visite guidée photographique.

Visite guidée photographique

nokia_920_1
Sur la façade, le Lumia 920 présente son gigantesque écran, ses boutons capacitifs Windows Phone (Retour, Windows et Recherche Bing). Au-dessus du grand écran se cachent la caméra frontale, l’écouteur, le capteur de proximité ainsi que le logo Nokia.
nokia_920_2
Au bas, on aperçoit le haut-parleur, la prise microUSB ainsi que deux jolies et discrètes vis.

 

En haut de l'appareil, deux items d'importance capitale: prise pour écouteurs et logement pour microSIM.
En haut de l’appareil, deux items d’importance capitale: prise pour écouteurs et logement pour microSIM.
nokia_920_6
À l’arrière, une surprise de taille nous attend: la caméra PureVIew avec son objectif Carl Zeiss, serti d’une jolie plaque et surmonté d’un flash à double LED

Le Lumia 920 ne réinvente pas la roue. Se basant sur le vocabulaire design établi par Nokia depuis le N9 et le Lumia 800, le 920 est moulé d’une pièce de polycarbonate, dessiné afin d’être amical pour les mains et conçu pour une solidité remarquable. C’est une chance que l’appareil soit aussi agréable en main, vu son poids: le Lumia 920 pèse un étonnant 185 grammes. Par comparaison, le HTC Windows Phone 8X (lire ma critique de cet appareil ici) pèse un svelte 130 grammes.

Le 920, en digne Lumia, est offert en une multitude de coloris. Sur le marché international, ceux-ci sont: noir, jaune, rouge, blanc, gris et cyan. Au Canada, Rogers n’offrait que le noir. Ceci a changé tout récemment, alors que l’opérateur a annoncé qu’il tiendrait autant le noir que le jaune, le rouge et le blanc dans son inventaire.

Somme toute, je suis emballé par le design de ce téléphone. Malgré son poids surprenant, il demeure confortable, solide et bien balancé. J’adore la texture du boîtier et les boutons gris foncés en zircon. Ma seule critique est au niveau de la répartition des touches capacitives en dessous de l’écran. L’espace entre le bas de l’appareil et les touches est plus grand que l’espace entre les touches et l’écran. Ce petit détail m’irrite. Il y a tant d’attention au détail dans la conception de l’appareil, alors pourquoi ne pas avoir mieux équilibré la disposition des touches?

Sous la surface et à l’écran

Windows Phone 8 habillé des couleurs de Rogers.
Windows Phone 8 habillé des couleurs de Rogers.

Windows Phone est une plateforme mobile bien particulière. Les critères minimaux imposés par Microsoft pour la plateforme assurent que, peu importe l’appareil, les performances seront fluides et prévisibles. C’est donc aucunement une surprise si j’annonce que le Lumia 920 est un appareil rapide et sans ralentissements.

Sur le thème de la rapidité et de l’efficacité, Nokia a doté le Lumia 920 d’un écran PureMotion HD+. Ce nom accrocheur recèle quelques petits secrets intéressants. Premièrement, l’écran est ultra-sensible au toucher, lui permettant d’être activé avec des gants ou la pointe d’un crayon. Deuxièmement, la vitesse de rafraîchissement de l’écran est accrue. Troisièmement, la résolution de l’écran dépasse l’usuel 720p (d’où le HD+). Finalement, l’appareil est doté d’algorithmes augmentant la visibilité des détails lors d’une utilisation en plein soleil.

Ce dernier point est plutôt surprenant lorsqu’on le voit pour la première fois. Lorsqu’en plein soleil, l’écran devient plus contrasté, les contours du texte, des boutons, des tuiles et des autres éléments de l’écran sont soulignés. Tout ceci permet une meilleure lisibilité et visibilité de l’information affichée. Bien que cette technologie soit très efficace, le résultat n’est pas très esthétique: le contenu prend des allures de mauvaise photo HDR. Il faudra donc déterminer si on préfère la beauté ou la lisibilité. Par chance, dès que l’on quitte le plein soleil, l’écran redevient lui-même. On pourra également désactiver complètement l’option dans les réglages.

Il n’y a pas que les yeux qui méritent un traitement spécial. Le Lumia 920 embarque Dolby Headphone, un algorithme qui améliore l’audio sortant vers les écouteurs. Le résultat est remarquable, rendant du son bien riche et texturé. Mon écoute musicale en a été grandement améliorée. À un point tel que, en branchant mon casque d’écoute sur mon ordinateur et en faisant jouer une de mes chansons favorites, j’ai eu une petite déception. Le monde ne sonne plus de la même façon.

Les appareils Nokia sous Windows Phone bénéficient de plusieurs exclusivités et le Lumia 920 n’est pas en reste. Nokia Drive, Nokia City Lens, Cinemagraph, Nokia Xpress Browser, Creative Studio ne sont que quelques applis exclusives aux Lumia. En plus de l’offre logicielle, Nokia n’abandonne pas son héritage sonore: une vingtaine de sonneries typiquement Nokia sont incluses avec l’appareil, en plus des sonneries standard de Windows Phone. Parfait pour ne pas sonner comme tout le monde!

L’autonomie sur pile du Lumia 920 est correcte. Durant ma semaine de tests, j’ai réussi à passer une journée complète sur une charge, avec usage modéré à élevé. Cet usage comprend: lecture de courriels, lecture de flux Twitter, navigation sur Internet sans fil et via WiFi, écoute de musique, visionnement de vidéo et prise de photos. À noter que mon test s’est effectué principalement dans une région dépourvue de LTE. La journée passée dans une luxuriante bourgade enveloppée du LTE de Rogers aura drainé beaucoup plus rapidement la pile. Mais sans plus de tests, je ne veux me prononcer sur l’autonomie lorsqu’en LTE.

PureView!

La caméra PureView possède une étendue dynamique hors du commun pour un téléphone mobile.
La caméra PureView possède une étendue dynamique hors du commun pour un téléphone mobile.

Nous voici arrivés à ma section favorite: les tests photographiques. Et je dois avouer que j’avais vraiment, vraiment hâte d’avoir entre les mains un Lumia 920 pour pouvoir faire l’essai de sa caméra. Vraiment hâte.

Il faut dire que le battage marketing entourant la caméra du 920 aura été plus qu’efficace. J’ai vu vidéo par dessus vidéo promettant une caméra prenant des images nettes et lumineuses même en situation de faible luminosité, j’ai vu des images nettes, des vidéos incroyablement stabilisés.

Mon essai de la caméra aura rencontré un faux départ. Fin décembre, j’ai gagné un Lumia 920 dans un événement de presse tenu par Nokia Canada. Au retour à la maison, j’ai déballé l’appareil, ai passé au travers des réglages du premier démarrage et ai tout de suite pris une photo. Elle était floue. Très floue. J’ai attendu au lendemain matin, pensant que peut-être faisait-il trop noir. Sans succès. Les images prises le lendemain étaient, elles également, absurdement floues. Aucun réglage, aucune situation ne donnait d’images nettes. Après un peu plus de recherche et de tests, je me suis rendu compte que j’avais un appareil défectueux. Je l’ai alors renvoyé pour réparation.

Quelques semaines plus tard, un contact de chez Rogers m’a offert de me prêter un appareil pour conduire mon essai. Quelle est la première chose que j’ai fait après avoir effectué les réglages de l’appareil? Prendre une photo. Et elle était… nette! Toutes les photos  prises pendant cet essai auront été nettes. Nettes, détaillées, avec une étendue dynamique incomparable pour un appareil mobile.

À employer la caméra du 920, on apprend vite à distinguer les situations où l’on se servira du bouton de la caméra pour prendre une photo et où on fera mieux d’appuyer sur l’écran afin de déclencher la caméra. Le bouton nécessitant une bonne pression afin d’être activé en entier, l’appareil a tendance à vibrer lors de la prise de vue. On appuiera donc sur l’écran pour toutes les images macro!

J’ai été impressionné par les capacités de cette caméra. Pas autant que je pensais l’être, je vous avouerai, mais j’ai été surpris quand même. Je ne m’attendais pas à ce que les résultats provenant de cette caméra soient aussi constants et prévisible. Je ne m’attendais pas à ce que le capteur de la caméra ait une excellente étendue dynamique. Je ne m’attendais pas à ce que le stabilisateur optique soit aussi efficace.

L’interface de prise de vue mériterait à être augmentée, ceci dit. La caméra est dotée de plusieurs modes Scènes. Mais l’affichage principal n’indique pas dans quel mode l’appareil est. Ce qui fait qu’il est tout à fait possible de passer plusieurs jours avec l’appareil en mode nuit sans jamais s’en rendre compte.

Voir la galerie d’images prises avec le Nokia Lumia 920

Conclusion

Présenté comme le téléphone intelligent sans compromis, le Lumia 920 est un appareil d’exception. Bien que son poids déplaise et que sa caméra ait été surpublicisée, le Lumia 920 possède assez de positif et de charme pour le rendre réellement attrayant.

Le positif

  • Beau design!
  • Excellente caméra (PureView!) donnant d’excellentes photos
  • Grand écran bien contrasté et superbe pour regarder des vidéos, photos et autres sites web
  • Panoplie d’applis exclusives au Nokia Lumia (Nokia Drive, Nokia Maps, Cinemagraph, etc)
  • Hérite de tous les avantages de Windows Phone 8 (Office, XBox,…)
  • Son prix! Le Lumia 920 est 99,99$ sur entente.

Le négatif

  • Appareil un peu lourd
  • Interface de prise de vue qui mériterait d’être augmentée (ajout d’information sur le mode sélectionné, etc)

Le dernier mot

Le Nokia Lumia 920 est un appareil résolument moderne, doté d’une connectique remarquable, d’une excellente caméra et d’un écran délectable. Une superbe valeur pour le prix, le Lumia 920 sera idéal pour l’amateur de photographie mobile, le cinématographe compulsif, le business man (ou la business woman) nécessitant accès à ses documents Office. Sa taille et son poids le rendront inapte à entrer dans des poches de jeggings, cependant.

Le Nokia Lumia 920 est disponible en exclusivité chez Rogers, au prix de 99.99$ sous entente et 599.99$ de plein prix.

À propos de Olivier Deveault

Étudiant d'informatique, photographe réformé et amateur de design, Olivier aime beaucoup le sushi de qualité. Il parle bilingue et demi, mesure 6 pieds 4 pouces et possède un compte twitter (@odeevee).

Aussi à voir...

1-2-Switch

1-2-Switch: des tonnes de minijeux pour des soirées endiablées

Une des choses les plus dures à faire quand on écrit une critique est d’offrir …

Qu'en penses-tu ?