[Critique] LG Google Nexus 4

La série Nexus, porte-étendard connu du monde Android, devient de plus en plus populaire auprès de l’utilisateur de tous les jours. Avec le Galaxy Nexus l’an passé, Google et Samsung se sont surpassés, et avec Ice Cream Sandwich, ils avaient réussi à faire d’Android un système grand-public simple à utiliser et pratique de surcroît.

Comme beaucoup le savent, Google nous gracient d’un mobile Nexus chaque année, et cette année ne fait pas exception. Ceci étant dit, beaucoup sont restés surpris du choix du constructeur de l’appareil, car certains de leurs produits précédents étaient quelques fois peu recommandables.

Le résultat en étonnera certains : sans pour autant obtenir un bulletin parfait, LG se démarquent cette année avec un Nexus 4 enviable.

L’appareil

Le LG Google Nexus 4 est un appareil mobile Android mû par un système-puce Qualcomm Snapdragon S4 Play basé Cortex-A15, quadri-cœur, cadencé à 1.5gHz et appuyé par 2gb de mémoire vive. Disponible en déclinaisons de 8 et 16gb de stockage interne, il est livré avec une connectique sans-fil tout ce qu’il y a de plus complète: Wifi/Bluetooth4/NFC/WiFi Direct, GSM, HSPA+ Pentabande (Europe / AWS [Vidéotron] / PCS [Rogers, TELUS, Bell] ) ainsi que le support d’un nouveau protocole de diffusion vidéo haute-vitesse sans fil ouvert connu sous le nom de Miracast. Côté matériel, on retrouve deux micros (dont un pour annuler les bruits environnants), la pérénielle prise d’écouteurs, et un port microUSB avec technologie SlimPort pour la sortie vidéo par fil. Côté caméras, on a droit à un capteur optique de 1.3mPix à l’avant pour la vidéoconférence, et une délicieuse surprise vous attend à l’arrière: LG et Google ont décidé d’inclure un senseur optique Exmor-R de 8mPix avec rétro-éclairage au capteur produit par nul autre que Sony. Le tout réside dans un boîtier de 4.7 pouces, et finalement, l’écran est un LG de technologie IPS+ dont la résolution est de 1280×768. Somme toute, on a de la technologie extrêmement récente, assez pour durer, et tout ça pour un prix étonnant.

À l’utilisation

Je vais être à moitié partial, à moitié objectif : c’est le meilleur appareil Android à date au niveau de la vitesse, de l’utilisabilité et un très bon appareil au niveau de la présence en main… et le prix demandé pour l’objet, soit 310$ pour la version 8gb et 360$ pour la version 16gb, bat des records de rapport puissance/prix. Ce n’est certes pas donné, mais ce prix pour un appareil de haute-voltige libre de tout verrou d’équipementier mobile, c’est tout simplement du jamais vu. De plus, Android 4.2 apporte son lot de nouveautés, de l’amélioration globale du fini (horloge, polices système refaites ou ré-agencées, micro-applications dans l’écran de verrouillage, Google ont mis la totale) aux mises à jour des applications Google (disponibles en majeure partie pour 4.1 et 4.0 aussi) en passant par une intégration encore plus poussée de Google Now dans le système, 4.2 est du solide.

Par contre, je vais être honnête, autant la bête bat-elle des records de fluidité, de rapidité et d’affichage, autant elle a carrément un tempérament. Probablement dû à certaines techniques de programmation encore un peu boguées, le N4 souffre de ralentissements intermittents au niveau du système, et à certains moments, l’écran tactile répond mal : par exemple, j’ai des problèmes qui sont reliés au clavier numérique de déverrouillage. Puisque je peux ouvrir Google Now, la source du bogue se trouve probablement au niveau du système d’exploitation, et ceci pointe donc à un manque de fini logiciel; à suivre. Sinon, une autre faille conceptuelle évidente se trouve en l’usage d’un panneau de Gorilla Glass à l’arrière… avec deux trous, pour la caméra et le haut-parleur. Le génie qui a pensé que mettre deux points de faiblesse à même les coins d’un panneau de verre renforcé était une bonne idée devrait vraiment refaire ses cours de physique des matériaux.

Verdict

Le LG Google Nexus 4 est une bête inégale mais surprenante. Quelques erreurs de conception et quelques bogues me gardent de dire que c’est un appareil à avoir coûte que coûte, mais c’est tout de même l’un de ceux que vous vous devez d’évaluer sérieusement si vous considérez vous acheter un appareil dans les prochains mois. LG se sont définitivement améliorés au cours des dernières années, et le N4 en est le meilleur exemple.

À propos de Renaud Lepage

Bachelier en éternelle quête de nouvelles technologies qui attireront son attention, Renaud est un passionné du monde mobile et essaie, tant bien que mal, de transmettre son savoir à tous ceux qui en ont besoin.

Aussi à voir...

Les sujets les plus populaires en 2016 selon Google Canada

Les recherches les plus populaires au Canada en 2016

Chaque année la firme de Mountain View analyse les requêtes de son moteur de recherches …

Qu'en penses-tu ?