[Jeux Vidéo] Non, la PSVita n’est pas en train de mourir.

Si, comme moi, vous avez suivi les déboires de la PS Vita au Japon lors de la dernière semaine, vous avez sûrement constaté que ce sont de mauvaises nouvelles pour le géant Sony. Cette situation occasionne beaucoup de spéculations qui commencent à m’irriter au plus haut point. Ces conjectures parlent de la mort prématurée de la console en sol japonais, le même genre de théorie qui a fait surface lorsque la Nintendo 3DS éprouvait des difficultés au Japon.

Je respecte les gens qui travaillent dans le domaine et je ne vise pas à miner leur crédibilité et leur travail. J’aimerais simplement exprimer mon opinion et ajouter certains faits qui vont à l’envers du fameux consensus qui c’est installé la semaine dernière, alors que les nouvelles des piètres ventes de la Vita au Japon ont commencé à être publiées.

Une réalité du marché bien différente

Le marché japonais est une créature bien curieuse : il est très rare de voir un flot constant de ventes de consoles de semaine en semaine. En ce moment, le PSP, la 3DS et même la Nintendo DS se vendent mieux que la Vita. Pourtant, ce n’est pas parce que la console n’a rien à offrir, bien au contraire. La situation est causée par un manque à gagner au niveau des jeux offerts sur la console à sa sortie et de la réalité du marché nippon.

Les acheteurs de consoles du pays du Soleil levant achètent très rarement leurs consoles par anticipation à un jeu comme nous le faisons en Amérique du Nord et comme nos voisins transatlantiques de l’Europe. Au contraire, les ventes de consoles au Japon sont directement liées aux sorties de jeux durant une période précise. Il est très rare de voir des ventes de consoles très fortes au cours d’une période d’accalmie au niveau des jeux : les joueurs achètent la console et le jeu en même temps.

Un des exemples classiques fut celui de Tales of Vesperia, anciennement un jeu exclusif à la console Xbox 360. La console de Microsoft éprouvait des difficultés depuis un moment et soudainement, d’une semaine à l’autre, il y avait rupture de stock à l’échelle nationale. Cette résurgence de ventes était due au lancement du jeu Tales of Vesperia, exclusif à la Xbox 360. Les magasins gardaient un stock relativement bas de la console, puisqu’elle ne vendait pas, et la demande pour le jeu ainsi que pour la console avait explosé du jour au lendemain. Ces derniers n’étaient donc pas en mesure de fournir. Autre preuve que les Japonais achètent le tout d’un coup.

L’effet Monster Hunter

Prenons maintenant la réalité du marché japonais telle qu’elle est : les ventes de consoles sont directement liées aux jeux qui sont vendus, mais ajoutons un autre élément dans le mélange déjà potentiellement explosif. Naturellement, tout comme ici, les gens ont des franchises chéries dont ils attendent le nouvel opus avec impatience. Pour les fabricants de consoles, assurer une exclusivité avec cette franchise signifierait des ventes de consoles qui exploseront et rapporterait autant au fabricant qu’au développeur.

Contrairement à ce que l’on peut penser, et outre l’espèce de xénophobie inavouée envers les consoles qui ne viennent pas du pays, les Japonais n’ont pas de réelle préférence pour une console ou une autre : la différenciation vient avec les franchises. L’exemple par lequel je présente cette habitude est le même nom que l’effet (choix personnel ici). Je parle ici de la franchise Monster Hunter.

Si on analyse les données de ventes des dernières années au Japon, on note qu’à certains moments, une console ravage le marché en prenant presque le deux tiers des ventes à elle toute seule, et ce n’est pas parce que le fabricant a décidé de modifier sa console. Ces piqués sont liés à la sortie des franchises populaires, telles que Monster Hunter. Ces franchises provoquent les ventes de consoles et en ce moment, c’est littéralement ce qui se passe.

La firme Media Create, qui s’occupe d’observer les ventes de jeux et de consoles sur le territoire nippon, rapporte des chiffres intéressants, tels que les ventes de jeux tels que Mario Kart et Monster Hunter 3, qui sont deux exclusivités à la Nintendo 3DS. Ces derniers se hissent à la tête des ventes, mais si on regarde pour la Playstation Vita, son titre qui se vend le mieux se trouve en 28e position.

La console portable de Nintendo se porte maintenant très bien et vend des tonnes d’unités au Japon. Pourtant, bien des gens annonçaient sa mort prématurée. Pour la Vita, la raison est simple : dès qu’une franchise qui est populaire au Japon (comme Dragon Quest, Final Fantasy et autres jeux du genre) arrivera pour la console, ses ventes mousseront, ainsi que celles de la Vita.

La coexistence avec les téléphones portables et les tablettes

Ce que bien des spécialistes annoncent comme étant l’épée de Damoclès pour les consoles portables, et le remplaçant définitif pour les consoles portables, les téléphones intelligents et les tablettes nouveau genre sont des joueurs importants qui ont laissé une morsure douloureuse pour les fabricants de consoles.

Cependant, contrairement au consensus établi, j’ai changé de cap sur le « remplacement » des consoles par les téléphones et les tablettes. Une console fait extrêmement bien une chose et est moins dispendieuse que leur concurrence. Les prouesses technologiques réalisées par la 3DS et la Vita à elles seules déclassent un téléphone au niveau du jeu. Les téléphones performent bien, mais n’offrent pas totalement ce que la PS Vita et la 3DS peuvent apporter comme expérience dédiée.

La coexistence entre ces nouveaux éléments sera difficile, mais propose un nouveau défi à un marché qui, si vous me permettez l’expression, dormait au gaz. Nous aurons droit à des expériences encore plus poussées avec les consoles portables présentes et je peux vous garantir une chose, je crois qu’on s’enligne vers une partie de plaisir.

Au final

La VITA de Sony se portera très bien dans les prochains mois qui suivront sont lancement, il est rare de nos jours de voir une console performer excessivement bien dès son lancement. La 3DS se porte très bien au Japon malgré les analystes qui se demandait si la console allait survivre plus d’une année. La réalité Japonaise n’est pas un terrain concluant pour prédire comment une console pourra évoluer dans le monde, chaque pays ont leurs mœurs et leurs habitudes d’achat. Celle du japon sont directement liés au jeux qui sont lancer pour chaque console et souvent, les japonais possèdent toutes les consoles. Il suffit d’un jeu pour déclencher des ventes monstrueuses.

Et vous, est-ce que vos habitudes d’achat de consoles reflète celles du japon ou achetez-vous vos consoles en anticipation des jeux à venir?

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

nintendo-switch

Nintendo Switch – Ce que vous ne saviez toujours pas à ce jour

Comme vous le saviez, Nintendo a fait la présentation de la Nintendo Switch le 13 …

3 commentaires

  1. Salut ! Le PSVita est cool . Je vous ecrit depuis ma PSVita 3g et wifi ! Tres fluide ! Je kiff ! (c’est ma 1er console qui n’est pas de nintendo )

  2. lewifi de la psvita et pourrie la console en elle et tres bien mais certain coposant sont a chieé a commencer par l’antenne wifi , impossible de faire une partie de killzone entiere ca me deco a 5 minute de partie a chieé passez votre route

  3. La connectivité de la ps vita est excelente !
    Et les jeux aussi. D’ailleurs avec playstation now et playstation TV la ps vita vas être un succes !
    Je vous la recommande. 😀

Qu'en penses-tu ?