Geekbecois VS GamerGrub

Il y a trois ans, j’ai lu la nouvelle assez farfelue où une compagnie se lançait dans la vente de nourriture pour les gamers. Il faut dire que depuis 2005, une industrie s’est développée pour répondre aux besoins des joueurs hardcore, des cartes de son aux écrans spécialisés en passant par des lunettes pour réduire la fatigue des yeux, et j’en passe. Mais avant GamerGrub, personne n’avait eu le courage (ou la folie?) de faire de la nourriture spécialisée pour ceux qui passent leur temps devant une console ou un ordinateur, mis à part, naturellement, les entreprises de boissons énergisantes.

Oh! Qu’il est beau le paquet!

On voit que l’emballage vise vraiment à attirer l’attention des  gamers. On voit une tête sans cheveux avec des écouteurs, ainsi qu’un design futuriste. Le lettrage est même emprunté à Unreal Tournament pour attirer encore plus l’œil du public visé. Malheureusement, le produit est plutôt une tentative pour se faire de l’argent sur le dos des gamers plutôt que d’être une solution alternative à de la vraie nourriture. La compagnie affirme que de manger leurs produits donnera aux gamers de l’énergie pour des heures et donne, en plus, un supplément de vitamines que je trouve, ma foi, assez concentré pour un si petit paquet. Glutamate, Choline, Vitamine A, B3, C, E et Magnésium. De quoi rendre Adrien Gagnon jaloux…

Seul bémol, un paquet de 85 grammes se vend au-delà de 5 $!

Mais c’est quoi ce goût-là!?

Pour être honnête, le paquet rend « accro ». Pour essayer, j’ai goûté à la saveur pizza, mais GamerGrub offre la saveur barbecue, beurre d’arachide et confiture (PB& J) et S’mores. Je me suis vite rendu compte que leur saveur de pizza goûte plus les Pizzas pochettes séchées qu’une bonne pointe de pizza toute garnie!

La nourriture est majoritairement composée de morceaux croustillants ressemblant à ce qu’on retrouve dans un sac de Party-Mix du dépanneur du coin. Seule exception faite, on peut retrouver des noix de cajou. Encore une fois, je ne suis pas un nutritionniste, mais mis à part les noix de cajou, rien ne donne réellement de l’énergie ou des vitamines. Le contenu donne plutôt une soif infernale. Le verre d’eau après deux poignées de GamerGrub était extrêmement bienvenu.

Finalement, ce n’est pas si pire…

Malgré la forte teneur en sel et une saveur plutôt louche, j’ai quand même mangé le paquet au complet. J’ai aimé le produit. Je n’en reprendrai probablement plus jamais, mais l’expérience en valait la peine. La nourriture avait pour but d’être délicieuse et de créer une légère dépendance. Toutefois, ce qui affaiblit cette dernière qualité, c’est le prix vraiment trop élevé pour un produit qui n’est rien de plus qu’un mélange de croustilles, de noix de cajou et d’amandes.

Est-ce que j’ai eu un regain d’énergie? Non. Ce produit n’est qu’une grignotine et ne remplace pas un vrai repas. Dites-vous que rien ne peut substituer l’un des repas principaux et qu’il faut suivre une diète équilibrée pour avoir de l’énergie. Vous voulez avoir vraiment une bonne quantité d’énergie, mangez plutôt une tasse de noix, vous allez être en feu!

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

Missions Morpheus

Missions Morpheus, un jeu d’évasion pas comme les autres!

Ouvert depuis novembre dernier, Missions Morpheus propose une nouvelle expérience dans le monde des jeux d’évasion. …

Qu'en penses-tu ?