[Geek Sur Roues] Ford Focus Titanium 2013

Le transport automobile et le confort personnel vont de paire, ou du moins, c’est ce que les constructeurs automobiles semblent encourager comme idée depuis la nuit des modèles minimalement de luxe. Ce confort automobile n’est certes pas inutile, bien au contraire: il vous sert dès que vous faites un transit minimalement long, ennuyant, parsemé de bouchons de circulation… ou un mélange des trois. Tout doit servir et inspirer une sensation familière, un confort, et parfois juste une petite satisfaction quant à la qualité, au luxe de tout ce que vous voyez devant vous; tout cela sert à vous rassurer, à vous rappeler que vous êtes en sécurité, que c’est beau, et que vous vous transportez dans un environnement connu.

Ceci étant dit, les goûts de beaucoup de gens sont extrêmement différents les uns des autres. Certains vont préférer une allure extérieure plus agressive; d’autres vont, au contraire, vouloir une allure extérieure sobre, un habitacle un peu plus stylé, et beaucoup de place de rangement; d’autres encore, les calotte-à-palette-arrière ceux-là, vont vouloir un véhicule agressif autant sur la coque que dans l’habitacle, avec les néons en plus. Aucune voiture ne peut vraiment répondre complètement à tous ces besoins à la fois… Mais les constructeurs peuvent faire preuve d’imagination pour répondre, au moins minimalement, aux besoins divergents. Un bon exemple de cet équilibre se trouve, justement, dans la Focus Titanium 2013, que Ford a gracieusement prêtée à Geekbécois pour une évaluation de l’expérience multimédia.

Le Véhicule

La Ford Focus Titanium 2013 est le nouveau modèle de la série, prochainement disponible chez les concessionnaires, et constitue une mise à niveau un minimum agressive de la série. Les lignes extérieures me semblent plus sportives et l’habitacle a été révisé de manière à ajuster les dimensions et outils au goût du jour, incluant la mise à niveau du système multimédia, maintenant basé sur la plus récente version de MyFord Touch, mûe par Microsoft Sync. Les angles morts m’ont semblé relativement dégagés et les rétroviseurs sont, surprenemment, équipés d’un miroir grand-angle de série, ce qui aide grandement au niveau des-dits angles morts; toutes les fenêtres sont électroniquement contrôlables à partir de l’appuie-bras de porte du conducteur;  le dégagement de tête donne assez de place pour bouger sans risquer de percuter le véhicule de plein front; et au niveau des places avant, le l’espace aux pieds est extrêmement dégagé et permet de bien bouger, même un peu trop d’ailleurs.

Tout n’est pas totalement rose, par contre; certains points accrochent un habitacle qui, autre que ses petits aspects négatifs, répond en tous points aux exigences classiques du confort et de l’espace minimal. Un exemple facile est la dimension limitée du coffre, donc pour le camping à 4, on oublie déjà très facilement, à part si vous possédez une boîte extérieure. Un autre point qui m’a personnellement accroché est que les contrôles de lumières, clignotants et essuies-glace au volant sont d’un plastique qui semble extrêmement cassable au toucher, ce qui me fait douter du niveau de la qualité des autres plastiques dans l’habitacle. Enfin, l’un des plus gros accrocs, à mon avis, est le dégagement aux pieds pour les passagers arrière. Je dois l’avouer, je suis de taille un peu imposante, mais même avec ma taille, mon véhicule personnel, un deux-portes, a pourtant plus de dégagement aux pieds pour les passagers arrières que la Focus Titanium 2013. C’est un peu décevant. Mais au-delà de ces trois gros points, rien ne m’a vraiment accroché dans le mauvais sens sur ce véhicule.

Le Multimédia

L’habitacle n’est cependant pas le centre de distractions principal du véhicule. C’est la console multimédia qui remplit cette responsabilité, et bien qu’elle ne soit pas parfaite, l’expérience multimédia de la Focus Titanium n’a rien à envier à ses compagnons de format de véhicule. Basée sur la toute dernière version de Microsoft Auto, la console de divertissement MyFord Touch est présentement l’une des meilleures sur le marché des voitures non-super-cher-de-luxe et remplit ses fonctions à merveille, tant du côté musical que du côté BlueTooth, car vous pouvez aussi utiliser le BT autant en mode téléphone qu’en mode diffusion musicale. Et n’oublions pas les fonctionnalités avancées offertes dans le modèle que nous avons testé, soient la radio satellite Sirius XM et la navigation GPS intégrée, dont les cartes peuvent être mises à jour. L’écran tactile répond rapidement, et l’interface, bien que toujours un peu lente dû au fait que c’est une station de voiture, n’en est pas moins bien finie, bien dessinée et juste assez rapide pour satistfaire tout le monde. Finalement, l’une des plus grandes forces de la console multimédia, et un choix qui m’a surpris, est l’inclusion d’un système de haut-parleurs Sony à l’ensemble, conférant ainsi au véhucule une sonorisation interne extrêmement intéressante et satisfaisante.

Malheureusement, pour tout ce que cette mise à niveau de MyFord Touch réussit à offrir, certains coins ont été tournés un brin rond. Par chance ou synonyme des temps, il n’y en a pas beaucoup, mais je peux vous faire part de deux d’entre eux. Tout premièrement, et à mon grand désarroi, la couche Bluetooth est instable et mal implémentée. À la fin de la semaine d’évaluation du véhicule, pour une raison que j’ignore, mon Galaxy Nexus avait beaucoip de mal à se reconnecter à la console. Je me suis dit « pas de problèmes, on va repairer! »… et c’est là que tout s’est mis à planter dans le Bluetooth. Non seulement l’opération de re-pairage refusait mon téléphone, mais elle plantait littéralement avant de laisser un quelconque dispositif se pairer! Le deuxième défaut de la console réside dans une fonctionnalité que j’avoue bien être nouvelle: la compatibilité MTP. C’est la première radio de voiture dans laquelle je vois ce type de lecture de stockage de masse, mais la façon de répertorier le contenu d’un dispositif MTP telle qu’implémentée dans la console est longue, fastidieuse, a quelques fois crsshé, et ai-je mentionné qud’elle était longue?

Évidemment, ces deux détails imparfaits ne diminuent pas tsnt que ça la qualité globale de la console multimédia MyFord Touch: elle est, dans la branche de prix visée par Ford, l’une des meilleures et plus complètes d’entre toutes celles que j’ai utilisées jusqu’à présent.

Verdict

Pour le meilleur comme pour le pire, la Ford Focus Titanium 2013 est un véhicule décent avec une bonne conduite, une puissance appropriée et un confort intérieur qui répondra aux exigences globales de plusieurs. Complété par une expérience multimédia appropriée en le dispositif MyFord Touch renouvelé, quoi qu’une mise à jour ne lui ferait pas de tort, ce véhicule sera assez confortable pour de longues excursions en couple ou avec des enfants en bas âge.

À propos de Renaud Lepage

Bachelier en éternelle quête de nouvelles technologies qui attireront son attention, Renaud est un passionné du monde mobile et essaie, tant bien que mal, de transmettre son savoir à tous ceux qui en ont besoin.

Aussi à voir...

Ford Fusion 2017 - SYNC 3 & Android Auto

SYNC 3 offre une meilleure expérience que CarPlay et Android Auto

SYNC 3, la troisième et plus récente version du système multimédia automobile de Ford offre …

Qu'en penses-tu ?