[E3 2012] Résumé de la conférence Ubisoft

Pour ceux qui n’ont pas suivi le liveblog de la conférence de presse d’Ubisoft pour le E3 2012 (qui était streamée via GameSpot), voici un bref résumé:

La conférence débute avec une annonce/spectacle de Just Dance 4.  On nous démontre la variété de musique populaire offerte dans le jeu et une prestation live avec le rappeur Flo-Rida.

La conférence, animée par Aisha Tyler et co-animée par Tobby Turner (a.k.a Toboscus) débute avec une présentation de Far Cry 3.  Le jeu semble très prometteur quant à la présentation de l’aspect de chasse dans la jungle et de la guerre de style guérilla.

On poursuit ensuite avec Splinter Cell: Blacklist, qui avait été aussi annoncé durant la conférence de Microsoft.  Nous avons eu droit au trailer itnitulé « Welcome to Fourth Eschelon », qui semble avoir utilisé l’engin du jeu, sans toutefois démontrer le gameplay en tant que tel.

Nous avons par la suite eu droit à la bande annonce de Avengers: Battle for Earth.  Aucun de détail sur le gameplay n’a été présenté, mais on peut deviner une similitude possible avec Marvel: Ultimate Aliance.

Ubisoft affirme sa position pour la WiiU avec la présentation de Rayman Legends.  Un jeu multi-joueurs (on nous affirme jusqu’à cinq joueurs), qui utiliseraient la manète de la WiiU pour contrôler Rayman, un de ses compagnons et même l’environnement.  Un des moments les plus intriguants/excitants (et je crois que mes collègues affirmeront) est la séquence de poursuite où il y a une intégration de la rhythmique musicale à la Rez.  À surveiller.

Puis Ubisoft nous annonce ZombiU par une bande annonce qui nous montre une société qui se meurt sous l’invasion des morts vivants.  Pas de gameplay, juste de la musique ironique et beaucoup de sang.

Après une brève annonce du line up de Ubisoft pour la WiiU, qui inclut Rabbids Land, Your Shape et Just Dance 4 (où l’on nous révèle des danses à quatre joueurs)  on nous démontre Assassin’s Creed III.

Suivant une courte cinématique, nous avons eu droit à une démonstration des capacités physiques impressionnantes de Connor où il tue un cerfs pour sa viande, se défend contre une meute de loups qui a eu flair du sang frais, et puis va rejoindre un groupe de colonialistes pour vendre la viande qu’il a dépecé de l’animal.  Il va par la suite à la poursuite d’un Templier qui fait partie de l’armée britannique.  On en profite alors pour nous démontrer les talents de combat multi-armes de Connor, ainsi que l’usage très Mortal Kombat-esque du harpon. Une fois de plus, nous avons aussi droit à une démonstration de l’athlétisme de Connor en le voyant aller d’arbre en arbre, glisser une pente et grimper un mur de pierre.

Le jeu, ayant lieu durant la guerre civile, comporte aussi de la destruction dans l’environnement, qui est utile pour semer la panique.  En poursuivant sa cible, on a pu voir Connor se débarrasser d’ennemis qui se sont mis entre lui et sa cible sans arrêter.  Le focus semble être sur la continuation d’un mouvement, ce qui devrait rendre les assassinats bien plus excitants.

L’histoire du jeu va prendre lieu sur une durée de trente ans, ce qui nous permet de voir les environnements durant plusieurs époques et plusieurs saisons.

Par la suite, on enchaîne avec une démonstration de Shoot Mania, un jeu de FPS développé par les développeurs de Track Mania.  La démonstration semble être une forme de American Gladiator où l’on doit atteindre un point sur la carte sans recevoir deux missiles (sans quoi nous sommes éliminés).  Heureusement, le joeur est muni d’un rail-gun pour arrêter les missiles.  L’équipe à la défense (celle avec les lance missiles) a droit à tous ses joueurs, pendant quoi l’équipe à l’offensive ne fait qu’un joueur à la fois.

 

Le gameplay est très old-school arcade, rapide et fou.  Par contre, on tient l’inquiétude que le jeu pourrait devenir inintéressant rapidement.  Ça demeure à voir.

Ubisoft nous démontre par la suite une bande annonce nous démontrant sa lignée de jeux « Digital Only » et « Free To Play ».

Finalement, Yves Guillemont nous parle d’une nouvelle propriété intellectuelle qui s’inspire des peurs d’un monde branché.  Watch Dogs utilise la prémisse d’un Central Operating System (CTOS) comme moyen de gagner de l’information sur tout le monde dans l’environnement.  Le personnage présenté utilise son téléphone cellulaire pour trouver une cible, causer un mauvais fonctionnement des réseaux cellulaires et même causer des accidents.  Le combat semble être concentré sur l’efficacité brutale et non des mouvements grandioses, ce qui est très approprié vu les thèmes présentés.

Moment surprise: Ce qui semble être un élément multi-joueur intégré avec le mode à joueur unique.  Plus de détails à venir.

Le concept est intéressant et semble être un commentaire sur les mouvements vers l’intégration en masse des réseaux sociaux tels Facebook, Twitter, Google+ et Foursquare.

Néanmoins, le jeu a gagné une popularité rapide parmi les conférenciers et les visionneurs en ligne.  Les intéressés devraient prendre un moment pour regarder la démonstration apportée par Ubisoft:

En tout: Bonne présentation, trop de bandes annonces, mais une nouvelle propriété intellectuelle prometteuse en Watch Dogs ainsi que’un jeu au gameplay rafraîchissant en Rayman Legends.

À propos de Moustafa Chamli

Chroniqueur pour Geekbecois et amoureux des arts et des jeux vidéos. Moustafa croit profondément à la capacité unique que les jeux vidéos ont d'apporter une expérience au spectateur, au détriment des jeux plus populaires. Il travaille présentement sur son propre jeu indie, et vous pouvez le suivre sur Twitter @moustafachamli

Aussi à voir...

Assassin's Creed - Le Film

Assassin’s Creed – Ubisoft se jette dans le vide sans parachute

Depuis très longtemps, une malédiction plane sur les adaptations cinématographiques basées sur des jeux vidéos. …

Qu'en penses-tu ?