[Critique] XBLIA – Brand

En Bref :

Le roi veut une épée magique. Il vous tend une épée rouillée et antique. C’est à vous de vous débrouiller pour en faire une épée magique super puissante. Vous passerez chez le forgeron, le magicien et l’alchimiste pour y ajouter 15 améliorations sur une possibilité d’au-dessus de 45 offertes.

Fiche technique :

Développeur : Nine dots Studio

 Éditeur : Xbox Live Indie Arcade

Support : Xbox live marketplace

Type : plateforme/action (ou Metroidvania)

Nombre de joueurs : 1

Langue : Anglais

 

Scénario :

Donc, comme indiqué dans l’introduction, vous êtes chargés de redonner un bon coup d’éclat à l’épée de Sa Majesté. Donc, vous aurez un grand choix de pouvoirs à ajouter à l’épée si vous fournissez les matériaux nécessaires. Cela vous entraînera dans les mines, le château abandonné ou la nécropole. Les trois lieux ont des cartes fixes, mais chacune des améliorations requiert d’explorer des endroits ou de tuer des monstres précis, donc on peut repasser plusieurs fois sur la même carte. Cela me fait beaucoup penser au RPG et aux jeux d’actions de type « Lobby » sur les consoles portables. On accède à des donjons et des villes qui sont en fait des images fixes, avec des boutiques ou des événements qui se passent sur cette image. Cela permet de faire des jeux riches en contenu, sans compromettre la taille des fichiers du jeu.

De ces améliorations d’épées, vous aurez accès à 45 améliorations différentes (9 types différents, multipliés par 5 niveaux de puissance), donc à vous de les mélanger et de maximiser les effets bénéfiques pour avoir l’arme la plus puissante.

 Graphisme :

Les graphiques sont crus, mais bien texturés. Je dirais donc que ce sont des graphiques d’un bon jeu de console portable ou de téléphone tablette. Considérant la taille du jeu (75mb!!!), je trouve cela génial. Pour être honnête, je m’attendais à moins. Le jeu offre aussi la possibilité de jouer avec notre avatar Xbox (ce que j’ai fait). Le jeu se sert d’ailleurs de textures légèrement différentes et de jeux de couleurs différents pour distinguer les niveaux de monstres.

Durée de vie :

Cela dépend entièrement de vous. En 6 heures, j’ai complété la moitié de mes améliorations d’épée. Je ne suis pas très bon en donjon à cause de l’effet de recul appliqué au joueur lorsqu’il entre en contact avec un ennemi, et cela mène souvent à ma perte. Donc évidemment si vous êtes super doué, vous pourriez faire l’épée au complet et le test de l’arène en 4 heures, d’après moi.

 

Jouabilité :

Le jeu est facile à commencer, difficile à maîtriser. Certains ennemis ne peuvent être bloqués, d’autres extra rapides, certains attaquent plus d’une fois. À force de jouer, évidemment, on reconnaît chacun des monstres et leurs attaques. Par contre, mon daltonisme et moi avons eu beaucoup de plaisir à tenter de différencier certains types de monstres aux couleurs semblables. 😀

 

Sons :

La musique est semblable à la trame sonore de Castle Crashers. Elle m’inspire vaguement la chaîne audio de Newgrounds, où on peut y retrouver de nombreuses pistes audio à saveur techno. Chaque chanson est entraînante et bien rythmée.

 

 Verdict : à acheter!

Pour conclure, j’encourage tous ceux qui se cherchent une façon rapide de passer le temps à acheter le jeu. Nine dots studio est situé à Québec et c’est une bonne façon d’encourager des gens d’ici. Par contre attention, les temps de chargement sont parfois longs (sans raison, une simple optimisation de code suffirait à régler le problème) et évidemment il y a quelques bogues mineurs, tels que des chansons qui ne jouent pas, ou des projectiles qui perdent leurs textures à longue distance ou encore quelques images par secondes qui sautent, visiblement en lien avec le chargement sur le disque dur.

Bon travail les gars : portez quelques améliorations au jeu et il va être encore meilleur!

À propos de Jonathan Lemonde

Enthousiaste PC, Analyste au controle de la qualite en jeux video, je m'eparpille un peu partout a la recherche des jeux qui me font flipper, sur toutes les consoles possibles et imaginables. Je brise aussi beaucoup d'appareils pour mon plaisir personnel! :D

Aussi à voir...

Samurai Gunn

Samurai Gunn – Combattants féroces recherchés !

Développé par Teknopants et publié par Maxistentialism, Samurai Gunn a été lancé en 2013 sur …

Qu'en penses-tu ?