Infected - Fear the Walking Dead _ Season 2, Episode 12 - Photo Credit: Richard Foreman Jr/AMC

Fear The Walking Dead Saison 2 Épisode 12 : Pillar of Salt

Dimanche dernier, l’épisode 11, Pablo et Jessica, revenait sur l’escapade de Madison et Strand, et les conflits avec leurs colocataires vengeurs. Notre souffle restait également coupé devant le baiser de Nick et Luciana et on en apprenait plus sur la mystérieuse morsure d’Alejandro. J’étais donc impatiente de voir si Pillar of Salt allait laisser nos personnages heureux dans l’hôtel sans zombie, laisser Luciana et Nick en amoureux et nous montrer que la communauté est parfaite. Évidemment que non, sinon ça ne serait pas FTWD.

Attention, alerte au divulgâcheur

Fear The Walking Dead Saison 2 Épisode 12 : Pillar of Salt

Le départ de Francisco et le retour d’Ofelia

Pour début, Pillar of Salt nous amène à nous poser à nouveau des questions sur la communauté. En effet, Francisco, membre important et intégré chez les « Children of the Resurrection », décide de mettre les voiles accompagnés par sa femme et sa fille. Il oblige sa famille à se couvrir des boyaux d’un zombie, sûrement une connaissance d’ailleurs puisqu’il est parmi ces « marcheurs protecteurs » de l’autre côté de la barrière. Bon, on imagine le traumatisme de la jeune fille, malade qui plus est, et couverte d’intestins pourris. Je ne sais pas vous, mais je trouve que quand les scénaristes décident de se la jouer sadiques, ça marche tout simplement.

Bien sûr, cette escapade est de courte durée puisque le trio est vite rattrapé par le chef de gang du supermarché. Ce dernier reconnait Francisco et décide de l’embarquer pour en apprendre plus sur la communauté. On se doute déjà que le gang et surtout son leader vont causer du trouble à la gentille secte menée par Alejandro.

Pillar of Salt offre également le retour d’Ofelia. Un retour qui n’était pas tant attendu pour ma part et pourtant j’ai été surprise. On la retrouve ainsi seule et bien vivante. Je dois l’admettre, Ofelia commençait à être énervante. Bon elle a perdu ses parents, mais son silence et sa froideur la rendait presque antipathique, voire sans reliefs. Ici pourtant, à l’aide de flashbacks, je suis parvenue à plus l’apprécier.

En effet, on la revoit, heureuse en train de recevoir une demande de mariage. Elle accepte malgré qu’elle ne craigne la réaction de ses parents. On comprend alors la relation forte, presque trop, que partageaient Ofelia et ses géniteurs. Cependant, c’est surtout son instinct de survie, mis en avant dans l’épisode, qui m’a permis de l’apprécier. Autrefois défaitiste, Ofelia tue désormais des zombies sans hésitation et a un but.

Mercedes Mason as Ofelia Salazar; BTS - Fear The Walking Dead Saison 2 Épisode 7 - Photo Credit: Richard Foreman, Jr/AMC
Mercedes Mason as Ofelia Salazar; BTS – Fear The Walking Dead Saison 2 Épisode 7 – Photo Credit: Richard Foreman, Jr/AMC

Pillar of Salt: un épisode plein d’espoirs éphémères

Alors qu’Ofelia semble repartie sur la bonne route, c’est aussi le cas de Strand, Madison et les autres. Ce petit groupe constitué par nos protagonistes et leurs colocataires d’hôtel connait des jours heureux. Sur un petit air sympathique de folk, une belle matinée s’annonce. Ils pêchent, surfent et rient. Mais, on le sait, le bonheur des personnages ne dure jamais longtemps. Les scénaristes préfèrent que ces moments heureux contrastent avec les instants-chocs. 

C’est effectivement ce qui arrive alors que le groupe planifie son installation. On aurait pu croire à une entente presque cordiale entre les anciens de l’hôtel et les nouveaux, mais Ilene va vite nous ramener à la réalité. La mère de la jeune mariée n’a pas vraiment aimé que Strand tue sa fille zombie et décide de le poignarder sur le pas de la porte. Voilà un événement qui va à nouveau compliquer le quotidien de nos personnages à peine remis de l’épisode du pont. Ils vont devoir faire un raid pour trouver des médicaments nécessaires à la survie de Victor. Définitivement, Pillar of Salt ne s’inscrira pas comme un épisode de tout repos.

Par ailleurs, sans en faire trop, on comprend très rapidement que Luciana et Nick passent du bon temps ensemble. Un nouveau couple signifie de nouveaux drames, car dans FTWD ou TWD, les sentiments sont toujours condamnés. La disparition de Francisco va très probablement affecter les deux et leur bonheur de courte durée.

Frank Dillane as Nick Clark, Danay Garcia as Luciana - Fear The Walking Dead Saison 2 Épisode 11 - Photo Credit: Richard Foreman Jr/AMC
Frank Dillane as Nick Clark, Danay Garcia as Luciana – Fear The Walking Dead Saison 2 Épisode 11 – Photo Credit: Richard Foreman Jr/AMC

Madison leader et Alejandro dictateur

Après le coup de poignard porté à Victor, Madison décide de prendre les choses en mains. Dans Pillar of Salt, elle se dessine comme un nouveau leader au sein de l’hôtel. Une de ses phrases: «  We can’t have violence, we can’t cross that line » m’a ramené à Carole se débarrassant de Karen dans TWD.

Ilene est ainsi enfermée sous les ordres de Madison. Cette dernière se prépare également à affronter le gang de Marco, étant dans le besoin de médicaments.

Pour ce qui est du scénario, on comprend assez vite que des retrouvailles entre Madison et Nick se profilent d’ici les prochains épisodes. Je ne vois pas comment ils auraient pu l’amener autrement. Mais le fait qu’elle entende parler d’un garçon aux cheveux miteux est peut-être un peu facile et les retrouvailles paraissent presque forcées. 

Par ailleurs, la mère de famille, en chute libre depuis quelques épisodes, a vraiment mis tout le monde en danger. Encore une fois, son obsession pour son fils lui cause des problèmes, et même Alicia lui fait remarquer. J’étais d’ailleurs prise dans ce mélodrame familial qui est certes un peu redondant, mais toujours intéressant.

Un autre personnage se révèle également comme un leader quasi dictateur. En effet, Alejandro réagit très mal au départ de Francisco, jusqu’à douter de Luciana. Je pensais que le duo dirigeait la communauté ensemble, mais la jeune femme paraît plutôt soumise au docteur à la figure paternelle. Je me demande si son côté-chef va s’amplifier pour devenir le gouverneur de FTWD.

« The danger is now. It’s there, it’s coming »

Avec cette phrase, Nick nous livre une prévision. Ce dernier, esclave de ses sentiments pour Luciana, va sûrement se mettre en danger pour sa « boss ».

Cependant, cette phrase sonne comme un présage pour tous nos protagonistes. Ces derniers partent tous sur des nouvelles directions. Ofelia paraît déterminée à rejoindre les É.-U. et peut-être le Nouveau-Mexique où son fiancé demeurait avant l’apocalypse. Nous allons probablement suivre son parcours solitaire et plein d’embûches dans les prochains épisodes.

Par ailleurs, le gang de Marco soutire des informations précieuses à Francisco. Le chef du supermarché veut en apprendre plus sur le garçon aux cheveux miteux. Est-ce qu’une bataille se prépare entre les deux communautés dans la tradition de TWD ? On peut craindre le pire pour nos protagonistes pour qui les zombies ne semblent jamais être de gros ennuis en comparaison aux problèmes liés aux vivants. Une chose est sûre, Marco ne fait pas partie des gentils.

Alejandro Edda as Marco Rodriguez - Fear The Walking Dead Saison 2 Épisode 12 - Photo Credit: Richard Foreman Jr/AMC
Alejandro Edda as Marco Rodriguez – Fear The Walking Dead Saison 2 Épisode 12 – Photo Credit: Richard Foreman Jr/AMC

L’épisode 12 se termine sur cette image, l’insigne de l’hôtel s’illuminant face à un Travis, seul apparemment. Ce dernier regarde cette lumière comme une illumination divine et semble avancer sans Chris à ses côtés. Madison va-t-elle l’accueillir à bras ouverts ? Qu’en est-il de Chris ? 

Enfin, Pillar of Salt signifiant pilier de sel serait-il le présage que beaucoup de larmes vont être versées dans les prochains épisodes ?

À voir: le site officiel d’AMC

À propos de Janis Koparanian

Aussi à voir...

Une maison hantée Fear The Walking Dead par Triotech

Le 12 avril dernier, en avant-première mondiale, la maison hantée techno de Fear The Walking …

Qu'en penses-tu ?