Dead Rising 2

La suite tant attendue de Dead Rising, le jeu où les zombies fourmillent les centres d’achat par centaines, a maintenant sa propre review sur Geekbecois.

Dead Rising 2, un jeu pour Xbox 360, PC et maintenant sur la PS3, développé et publié par Capcom, nous est sorti le 28 septembre. J’ai affronté « le monstre » et me voilà enfin pour vous en donner mon avis, tout en gardant la critique simple et accessible pour tous.

Les pros :

– Des zombies, il y en a ne plus finir, on en tue, retue et re-retue sans jamais qu’ils ne cessent de revenir. Autrement dit, le fun ne s’arrête jamais; et envoyer une grenade dans la foule n’a jamais touché autant de « personnes » qu’auparavant.

– Le décor est presque entièrement accessible. Le bâton de golf dans le magasin de sport vous intéresse? Prenez-le! Les zombies n’y verront pas d’inconvénients (avant de le recevoir au visage). Voler les caisses enregistreuses et les utiliser comme arme de secours pour assommer un zombie gênant? C’est possible!

– La création d’armes. Dans Dead Rising 2, il est possible d’apporter deux objets dans un atelier pour en créer une arme «combo ». On avait déjà vu la pagaie de Kayak avec des tronçonneuses dans le trailer officiel, mais ce n’est pas tout. De la dynamite dans un morceau de steak, une chaise roulante électrique ou encore une bombonne de gaz propane avec des clous, les combinaisons viennent par dizaines. Soyez créatif comme disaient les professeurs d’art plastique!

– Les « boss » ou comme on les appelle dans Dead Rising 2 : « les psychos », on toujours été le moment le plus redouté de tous les joueurs soucieux de ne pas perdre la partie. Dans ce jeu, ils sont tous aussi difficiles les uns que les autres, mais leur charme vient de leur originalité. Tous des humains (Nope, pas de zombies) devenus fous furieux et définitivement dangereux. Un cuisinier qui cuisine les autres survivants ou un dresseur de tigre qui donne lesdits survivants en nourriture à son tigre bien aimé, il y a de tout.

Les cons :

– Le lag. Mon ordi est très performant et dans le cas de Dead Rising 2, amplement capable de le « runner » à la perfection. Sauf qu’étrangement, même quand la configuration du jeu est à son minimum, quand on regarde trop de morts-vivants en même temps, le jeu ralentit le rythme du jeu et lag. Je n’ai pas testé la version 360 du jeu, mais pour l’ordi, ça m’a déçu.

– La difficulté du jeu. D’accord, c’est moins dur que le premier Dead Rising, mais nettement encore difficile. Les points de sauvegarde sont difficiles d’accès et quand on meurt, on recommence du début (ou de la sauvegarde). Les boss ont une barre de vie infiniment grosse comparée aux dommages que l’on lui fait, tandis qu’eux nous enlèvent un « morceau » par coups (sinon plus).

deadrising2_zombie_2

– Le rythme. Tuer des zombies, c’est plaisant, ça défoule et ça amuse, mais à la longue, c’est long. Si vous n’êtes pas capable de faire la même chose pendant 3 heures, ce jeu n’est pas pour vous. Oui, il y a des quêtes et une histoire derrière tout ça, mais cela implique de tuer des zombies, encore et encore.

Le verdict :

Nettement meilleur que le premier jeu, ceux qui n’ont pas trop aimé le premier pourraient aimer le deuxième, même s’il n’est pas si différent. Le jeu est bon, mais sans plus et beaucoup trop répétitif pour pouvoir y jouer 70 heures.

À jouer, mais seulement par petites doses de temps ou quand on a prêté notre Dynasty Warrior au voisin ou même quand Xbox Live n’est pas accessible.

Ma note : 6/10

À propos de Gilberto

Gilberto est le benjamin du groupe. Puisqu'il est un passionné de gaming, il est la référence pour les tests et les nouvelles de l'industrie. Vous pourrez rejoindre Gilberto par courriel à gilberto@geekbecois.com.

Aussi à voir...

Image: SC

MontVR: le premier centre de réalité virtuelle du Québec ouvrira bientôt ses portes

Je vous l’avais dit, ce n’était qu’une question de temps: le Québec aura sa première …

Un commentaire

  1. Pour la performance sur la 360 il n’y a pas vraiment de lenteur. C’est surtout le temps de chargement entre chaque « pièce » qui est un peu énervant à la longue (et je n’étais qu’une observatrice du jeu, ça doit être encore plus frustrant pour le joueur)!

Qu'en penses-tu ?