Concours

Cinq questions à Darién Montañez, architecte, designer, ornithologue et fashionista

Photo de Darién Montañez avec un topiaire de chienMesdames, messieurs et autres, bonsoir. Aujourd’hui, à Cinq questions, nous avons monsieur Darién Montañez en entrevue. Architecte panaméen, designer graphique, ornithologue reconnu et redoutable fashionista, Montañez fait partie des talentueux excentriques de ce monde.

Le maître en architecture a oeuvré pour plusieurs firmes, autant aux États-Unis qu’au Panama. Ses réflexions sur l’architecture de son pays natal feront de lui une figure remarquée.

Lorsqu’invité à cette entrevue, Darién Montañez a insisté pour qu’elle se déroule via twitter, avec les questions posées en français et les réponses offertes en espagnol. Le tout, malgré le fait qu’il parle parfaitement anglais. Alors dans le but de suivre le souhait de l’architecte, voici la première édition de Cinq questions traduite via Google Translate. On n’arrête pas le progrès.

 

1. Que préfères-tu dans ton travail d’architecte?

Le design est beaucoup plus intéressant de construire. A ce stade, les combats avec les entrepreneurs, mais pas avec vos démons intérieurs. (Réponse twitter originale: «Diseñar es mucho más interesante que construir. En esa etapa del proceso, peleas no con los contratistas sino con tus demonios internos.»)

2. Avec un budget illimité, qu’aimerais-tu entreprendre comme projet?

Si vous me demandez aujourd’hui, je dirais que la vie d’écriture. Bien sûr, cela va sûrement changer par la suite. (Réponse twitter originale: «Si me preguntas hoy, diría que escribir toda la vida. Claro que eso seguramente cambiará eventualmente.»)

3. Ton sens de la mode est incroyable. As-tu des conseils modes à prodiguer à des aspirants fashionistas?

Lire et lire et lire et de penser et de penser et de réfléchir avant d’acheter quelque chose. Mais à la fin aller l’acheter. Et le porter sans crainte. (Réponse twitter originale:  «Leer y leer y leer, y pensar y pensar y pensar antes de comprarse algo. Pero al final ir y comprarlo. Y ponérselo sin miedo.»)

4. D’où te vient cette passion pour les oiseaux?

J’ai toujours été collectionneur obsessionnel-compulsif, et mon esprit aime à classer les choses et le nom-idéal passe-temps. (Réponse twitter originale: «Siempre fui algo obsesivo-compulsivo y coleccionista, y a mi mente le encanta clasificar las cosas y ponerle nombre—el pasatiempo ideal.»)

5. Tu ne quittes jamais la maison sans…?

Je dis cela sans mon iphone sans mon portefeuille et mes clés non sans ma montre, mais chaque fois que je n’oublierai tout (ou tous). (Réponse twitter originale: «Quisiera decir que sin mi iphone y sin mi billetera y sin mis llaves y sin mi reloj, pero a cada rato se me olvida alguno (o todos).»)

 

Vous pouvez suivre Darién Montañez sur twitter, où il discute mode, architecture, shopping et jeux de mots. Vous pouvez également suivre son blog, Arquitecto Panameño en cliquant ici.

Voir: Arquitecto Panameño

Voir également: Le Courrier de l’architecte | Une ville sans urbanisme

À propos de Olivier Deveault

Étudiant d'informatique, photographe réformé et amateur de design, Olivier aime beaucoup le sushi de qualité. Il parle bilingue et demi, mesure 6 pieds 4 pouces et possède un compte twitter (@odeevee).

Qu'en penses-tu ?