[App] Le Scrabble nouveau (et en français) est arrivé!

Certains lisent quelques pages avant de s’endormir, moi je joue au Scrabble sur Facebook. Outre le fait de retrouver des amis de longue date et de raccourcir vos nuits, le réseau social offre aussi quelques applications intéressantes, et pour moi celle permettant de jongler avec les lettres est de loin la numéro 1.

 

Lorsque j’ai pu inaugurer la version électro-amicale du Scrabble il y a 3 ans et demi, je m’y suis tout de suite jeté sans hésiter. Là où ça se compliquait c’est que pour d’obscures raisons de licences internationales, seule une version anglophone est disponible au Canada, aux États-Unis et à Porto Rico. J’ai du me convertir rapidement à la gymnastique anglo vu qu’aucun ersatz francophone du jeu n’arrivait à la cheville de l’original. Tout en me lamentant sur le net de l’absence d’une version franco ici (alors qu’elle est disponible dans le reste du monde), j’ai parallèlement continué à jouer sans broncher. Près de 3500 parties plus tard, il paraîtrait même que je suis dépendant, dixit mon amie Valérie.

 

Il y a quelques jours, quand le grand Manitou de Geekbécois nous a proposé de rencontrer les développeurs de la version en ligne, inutile de vous dire que je n’ai pas laissé beaucoup de chances à mes coéquipiers au cas où les places auraient été chères. Me voilà donc tout à coup  au beau milieu des concepteurs de Scrab-book… petit détail: ils sont basés à Montréal, et majoritairement francophones!
Et comme je m’y attendais, la version franco, ô miracle, arrive finalement, le tout accompagné d’améliorations non-négligeables.
La grande nouveauté est que la majorité de l’action se passe désormais sur un seul plan, plus besoin de jongler avec des onglet virtuels: plateau de jeu, création de parties, dictionnaire, classement… seul le chat continue à faire bande à part. L’autre grande nouveauté, c’est le passage aux éventuels jeux simultanés par simple glissement du plateau, le jeu suivant étant tout simplement collé. Royal! On dirait pas, mais on gagne un temps fou.

 

Seul petit hic: il faut bien choisir la langue dans laquelle on veut jouer par le biais du dictionnaire en bas à gauche AVANT de créer le jeu! Sinon la partie sera lancée par défaut avec l’autre langue déjà présélectionnée, donc attention si vous jouez de façon bilingue mais que vous créez dans la mauvaise langue un jeu avec quelqu’un d’unilingue.

 

Et pour les versions iPad et iPhone il va falloir attendre encore un peu, mais je vous garantie que ça s’annonce bien (oui, oui, j’ai testé!). Et d’autres nouveautés s’en viennent mais pas dans l’immédiat. L’accent devrait notamment être mis sur le côté convivial du jeu par rapport au choix de vos partenaires de jeu. Je me suis notamment fait quelques amis supplémentaires sur Facebook grâce au Scrabble, ce qui à mon avis en fait une application assez grandiose, et les développeurs le savent bien.

 

Finalement le plus dur pour moi c’est très paradoxalement de retourner au jeu en français après tant de temps passé à penser avec mon niveau d’anglais, à le perfectionner de façon ludique, mais aussi à mémoriser les mots les plus tordus dont pour la plupart je ne connais même pas la définition. Il y en a parmi vous qui seraient intéressés à ce que l’on réclame Scrabble en italien pour se pratiquer?

 

À propos de Cyrille

Écologeek heureux à Montréal.

Aussi à voir...

115 faits surprenants sur les réseaux sociaux

115 faits surprenants sur les réseaux sociaux

Facebook, Instagram. Twitter, Pinterest, LinkedIn… Malgré que nous les utilisions quotidiennement, nous n’en savons que …

Qu'en penses-tu ?